Lucery

Le nouveau monde n'attend plus que vous.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zadock Lance | Commandante Hybride [Pris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shawn Drake
Commandant des Anges
Commandant des Anges
avatar

Réputation : 98
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Zadock Lance | Commandante Hybride [Pris]   Sam 26 Aoû - 8:56







Zadock Lance
Qui suis-je ?

Surnom : Zazo, par Destan, et Destan seul. Sinon elle torturera celui qui l'appellera comme ça. Quand elle se présente, c'est Lance, pas Zadock.
Âge : 18 ans
Feat. : Erza Scarlet ♦ Fairy Tail
- Personnage inventé -
Personnage natif de Lucery ? : Oui




je suis


Son visage est celui d'une femme. Rien d'étonnant jusque là. Ses cheveux sont couleur rouge, peut-être bordeaux, suivant la lumière. Elle à une mèche, toujours du côté droit, de façon à cacher son œil droit, qui est l'un des singes qui montrent ses origines démones. Lorsqu'elle éprouve de la haine, de la colère, de la tristesse, ou n'importe quelle émotion négative, la totalité de son œil est rouge. Elle préfère donc garder cela secret. De leur couleur « normale », ses yeux sont doré, un mélange de marron et de jaune. Son visage est assez anguleux, son menton pointu.
Elle est petite. D'ailleurs un conseil...Ne le lui faîtes jamais remarquer. Jamais.
Son corps est celui...D'une femme. Toujours rien détonnant. Cependant... Vous vous souvenez de ces signes ? Elle en a un autre. Enfin, deux. Mais ceux-ci sont plus dociles. Elle les contrôle, bien qu'elle ne les montre jamais, préférant avoir une vie un minimum normale. Il s'agit d'ailes. C'est cool, d'avoir de grandes ailes pleines de plumes dans le dos. Mais. Il y a un mais. Notre Zadock n'a pas de grandes ailes avec plein de plumes. Elle a de petites ailes, comparées à celles des démons, et les plumes, c'est pour les oiseaux ou les anges, p'tète ben, les démons se coltinent des ailes en on-sait-pas-quoi bizarre. Comme les chauves-souris, non ? C'est juste de la peau d'après wiki. Rouge, je vous l'accorde, mais ça sert à rien d'autre qu'être un point sensible et déchirer les vêtements. Et accessoirement, voler, non ? La peau des humains n'est de toute évidence pas faite pour supporter des ailes de démons. Lorsqu'elles se déploient, elles déchirent la peau et on-sait-pas quoi-non-plus-maintenant du corps de la porteuse, déclenchant un saignement, et une douleur atroce. Par conséquent, elles laissent deux plaies ouvertes. Puis deux cicatrices, qui sauteront à la prochaine ouverture... Elle n'a volé que deux fois, c'était lorsqu'elle était enfant. Elle s'est fait très mal la première fois, mais elle a tellement aimé la sensation d'être un oiseau qu'elle a recommencé, puis sa mère s'est inquiété pour sa santé, et lui a bien fait comprendre pourquoi elle devait arrêter. Elle ne l'a pas refait. Elle s'est juré de ne jamais recommencer. C'est vrai qu'elle tient toujours ses promesses...
Dans sa tête, ça à toujours été : « Je suis comme je suis, j'ai pas besoin de faire des efforts, les gens m'aiment comme je suis, ou ils m'aiment pas, point. » Mais depuis qu'elle a pris la tête des Hybrides, elle essaye de faire bonne impression... Ceci dit...Elle est plutôt susceptible, s'énerve pour un rien, et n'y va pas molo quand elle l'est.
Elle est assez responsable, tout en restant une ado dans sa tête, mais la mort de sa mère et ses nouvelles responsabilités devraient changer les choses.
Elle sait s'amuser, tout comme rester sérieuse. Pendant ses quelques mois passés en tant que soldat, elle mettait un peu de gaîté dans les rues, où sur le chemin, en chantant, en blaguant, en faisant des conneries, en énervant Destan, entre autre. Toujours maintenant, mais elle reste plus sérieuse, montrer que malgré son jeune âge, elle est une bonne capitaine, digne de sa mère.
De son métier, ce qu'elle préfère, c'est sortir de la ville. Chasser les monstres, bah elle est là pour ça ! Elle préfère la tranquillité de la foret au vacarme de la ville. Cependant, il y a littéralement moins de choses à faire en ville. La catégorie Hybride est bien mieux que ce qu'elle avait imaginé et ne regrette en rien son choix. Pourquoi elle voulait entrer dans l'armée ? Pour qu'on se souvienne d'elle, qu'on parle d'un certain soldat héroïque dans les livres d'histoire ? Non. Loin de là. Elle voulait, d'une part, explorer des terres en dehors de la ville, et d'autre part parce qu'elle voulait assurer la protection des habitants, œuvrer pour que leur vie soit la meilleure possible, comme sa mère l'avait fait pour elle.
Elle est curieuse. Beaucoup trop curieuse. Du genre à toucher tout ce qu'l y a de nouveau, ou aller partout tant que c'est nouveau aussi, ou à plonger dans un grand trou noir sans se préoccuper de comment elle va remonter... Puis une fois en bas se rendre compte qu'elle ne peut pas, et s'en vouloir d'être aussi stupide, chercher un moyen de remonter, ne pas y arriver, et bouder dans un coin en attendant que l'idée du siècle lui tombe dessus.
Elle ne le montre pas, mais elle s'attache vite. Vous aurez facilement une place dans son cœur, sans même que vous vous en rendiez compte. Plus elle veut vous tuer, plus vous comptez pour elle
Son armure est simple. Elle la protège. Oui, c'est le principe d'une armure... Elle est presque neuve. Disons que c'est une vieille-améliorée. C'est la première armure que porta Mme Lance, mais Zadock l'a retapée un peu avec le forgeron. Pour son entraînement, elle n'utilise jamais son armure. Elle met un pantalon moulant et un haut court, avec ses éternelles bottes en cuir, et n'est pas douce, encore moins qu'avec une vraie arme.
En temps normal, elle s'habille avec des chemises en lin un peu trop grande forcément elle les a piquées à Destan. Et un sarouel noir en lin aussi, avec les bottes de son armure qui sont, elles, en cuir, contrairement au reste.
Si elle n'est pas très féminine au quotidien, elle sait se faire belle et enfiler une robe dès que l'occasion se présente.



J'ai vécu...

-Commençons par le commencement... Mon père est un démon. E...

-Et y a que moi qui suis au courant ! Je suis un petit veinard, non ?

-T'as raison, Destan, t'es un veinard, si tu veux. Je peux continuer maintenant ? Et s'il te plait, ne m'interrompt plus pour ce genre de remarque. 
»Donc, mon père, un démon. En fait, je ne sais rien de lus de lui. Juste que c'est un parfait...Animal ? Abruti ? Salaud. C'est le mot. Je ne sais pas ce qu'il est aujourd'hui, cela dit... Ma mère au contraire était la plus douce des soie. A l'époque, elle était fragile et n'avait que dix-sept ans. Elle venait d'arriver en Lucery et n'avait aucun moyen de se défendre. Encore moins devant un démon en quête d'accouplement.

-Tu fais des progrès, Zazo, un jour tu finiras par être gracieuse.

-... Je ne prendrais pas la peine de répondre... 
»Elle n'avait pas encre rejoint l'armée. Et n'était donc pas encore devenue l'une de ses capitaines. Depuis ma naissance, elle veillait sur moi pour que ma vie soit la meilleure possible. Elle me comblait de tout son amour. Son objectif est atteint : J'ai eu une enfance merveilleuse, heureuse et...Normale.

-Ouais, enfin normale, tu étais toujours sur la défensive. Non. Pas défensive... Enfin tu cachais ton œil, quoi.

-Oui, et toujours maintenant. Si tu continues de dire que je suis une brute tu le verras mon œil ! Je t'en fais la promesse, Destan !!

-D'accord, mais j'ai pas dit que t'étais une brute ! J'ai dit que t'étais pas sur la défensive !

-C'est pareil !... 
»Il dit ça parce que je m'énervais chaque fois que quelqu'un e demandait ce qu'il y avait sous mon gros pansement. Maintenant je ne l'ai plus, c'est déjà ça ! Bref. A mes quatre ans, j'ai rencontré quelqu'un qui changea ma vie. Enfin bon. J'avais quatre ans, donc ma vie n'avait pas vraiment prit un chemin, mais elle s’égaya tout de même. C'était un garçon. Il avait deux ans de plus que moi, et le plus important, c'est qu'il se fichait de ce qu'il y avait sous mon pansement, de ce à quoi je ressemblais.

-Vas-y Zazo ! Raconte ! Aller, sinon c'est moi qui le fais !

-Oui, ça va, deux minutes ! 
»J'ai rencontré ce garçon par hasard. Non, en fait, il avait volé mes dés. Ces dés que ma mère avait rapporter de l'autre monde. Je ne sais pas comment ils ont pu se retrouver entre les mains de ce garçon, mais peu importe. Je les avais perdus dans la ville, et quand j'ai fait chemin arrière pour les récupérer, il jouait avec... N'est ce pas Destan ?!!

-Je les ai pas volés, je les ai trouvés par terre ! Et de toute façons, je te les ai rendus, c'est le principal, non ?

-Ces dés font partie des choses les plus importantes pour moi. Depuis qu'elle me les a donnés. Et ce garçon, qui autrefois n'était pour moi qu'un simple gamin sans cœur, avait pris mes petits cubes en otage. Quand je l'ai vu avec, j'ai...

-« RENDS-LES MOI, RENDS-LES MOI !!!! »

-HO CA VA ! Arrête de rire, je pouvais pas faire autrement pour les récupérer, il fallait que je les récupère !

-Tu sais, comme je te l'ai dis plus tard dans ton histoire, j'attendais simplement une demande polie, pour te rendre tes dés.

-Oui, mais j'ai cédé à la panique ! Et en plus, si j'avais fait ma petite fille bien élevée, on aurait jamais été amis, tu ne crois pas ?

-Tu as raison. Mais bon.

-Tu m'as quand même fait poireauter un bon bout de temps...

-C'est quand même pas de ma faute si tu ne me demandais pas que je te les rende avec au bout un s'il te plait !

-Oui, mais tu me les as rendu, finalement. Chaque jour je venais te retrouver près de la fontaine, et on passait la journée ensemble, moi parce que je voulais récupérer mes dés, et toi parce que tu avais besoin de la présence de quelqu'un.

-...

-Mais c'est que t'es mignon quand tu dis rien, Doudou, tu sais ça ?

-Tais toi !

-Ce garçon avait tellement l'air désespéré qu'à l afin, je venais en priorité pour lui porter compagnie, puis pour récupérer mes dés, et parce que sinon je devais passer le balai dans la maison.

-Désespéré, désespéré, c'est toi qui le dis !

-Ne fais pas le dur à cuire, après la mort d'êtres chers, c'est normal de chercher de la compagnie, surtout quand ces personnes sont nos parents. Je te comprends tout-à-fait, toi même tu m'as aidé !

-Oui. Tu as raison !

-Mais j'ai toujours raison ! 
»Les premiers jours, je lui demandais dès que je le voyais de me rendre mes dés, mais au bout de plusieurs semaines, je ne lui demandais plus rien,

-Et je te les ai rendus sans que tu ne me le demande. Je m'étais préparé à être de nouveau seul pour longtemps. Je n'avais en aucun cas prédis que tu reviendrais.

-Tu m'attendais pourtant au point de rendez-vous que nous nous étions fixés.

-J'avais de l'espoir, et rien d'autre à faire, surtout...

-Au fil du temps, à force de parler, de passer du temps ensemble, nous sommes devenus amis, puis inséparables. Tu venais manger à la maison quelques fois, puis quelques fois dormir, quand il faisait trop froid pour que tu dormes dehors.

-Je me souviens très bien de cette nuit où des inconnus se sont introduis chez vous.

-C'est cette nuit là que tu as vu mon œil pour la première fois. C'est cela qui m'a toujours étonné chez toi. Jamais tu ne m'avais demandé pourquoi j'avais un bandage sur l'oeil.

-C'est cette même nuit que ta mère et toi m'avez révélé ta vraie nature.

-Exacte. Et tu n'as pas flanché. Je ne sais pas si tu as eu peur, mais tu n'en as rien montré. 
»A force d'être à la maison, ma mère apprit que Destan voulait devenir soldat dans sa confrérie : Les Hybrides. Alors lorsque le garçon atteint ses douze ans, il commença un entraînement d'une intensité sans pareil. Je les regardais s'entraîner, envieuse.

-Ouais, envieuse comme une enfant qui voit une poupée dans la vitrine d'un magasin.

-Je tiens à préciser que jamais les poupées ne m'ont intéressées ! C'est ainsi qu'un an plus tard je rejoins mon meilleur ami dans son entraînement intensif.

-Mouhai, on voit qui sont les favoris !

-Bah écoute, c'est pas ma faute si je suis plus forte que toi !

-QUOI ??

-Bah. Si j'ai commencé l'entraînement un an avant toi, c'est que ma mère trouvait que j'étais plus apte à suivre son entraînement. Que. Toi.

-Nan nan nan ! C'est parce qu'elle voulait pas voir sa fille jalouse trop longtemps !!

-Destan, Destan, Destan... En ce moment, j'ai un choix difficile à faire. Entre me chamailler avec toi, ce qui serait certes très divertissant, mais qui prendrait plusieurs jours, et continuer de raconter mon histoire, très intéressante. Je fais le choix de t'ignorer, et de continuer à discuter avec ces adorables personnes.

-...Z...

-Chuuut mon enfant, écoute moi.

-Je rêve ou tu viens de m'appeler « mon enfant » ?!?

-Lorsqu'il atteint ses dix-huit ans, il rejoint la confrérie sous le commandement de Madame Lance. Et j'attendis encore deux ans avant de le rejoindre. En entrant dans les rangs de l'armée, j'avais bien à l'esprit qu'un jour de devrais succéder au commandement de ma mère. Mais jamais je n'aurais imaginé que ce serait si tôt... Seulement cinq mois après mon entrée dans la section...

-Commandante Lance était partie en mission avec quelques hommes, elle en est revenue mourante et seule. Elle n'a rien expliqué de ce qu'il s'était passé.

-Sa dernière volonté était que je reprenne le commandement à sa place. Mais je n'étais pas prête pour cela.

-Pas à la perte d'un être si cher, ni à le prise du commandement à un si jeune âge. Mais les troupes avaient une entière confiance en Madame Lance, et vouent donc la même confiance en Madmoiselle Lance.

-Ils m'ont tous bien aidé, moi qui débutais seulement dans cet environnement là...

-Je ne sais pas comment sont les autres capitaines, mais j'ai décidé de suivre le chemin de ma mère. Tout comme elle, je continue à partir en mission, mais à tout moment joignable par pigeon voyageur.

-Zazo... Je ne crois pas t'avoir entendu expliquer pourquoi tu t'appelles Zadock. C'est un prénom masculin, non ?

-Ah non, je ne l'ai pas expliqué en effet. C'est en hommage à mon grand-père, de ce que m'a raconté ma mère. Mais de toute façon, je n'aime pas ce nom. On m'appelle Lance.

-Ou Zazo...

-Non ça, y a que toi, et c'est parce que tu es comme mon frère ! Si un jour quelqu'un sait que tu m'appelles Zazo...

-D'accord, personne le saura !

Derrière l'écran, c'est qui ?
Pseudo habituel: Bah...Mini-Dinde, habituellement...mais vous gênez pas, trouvez autre chose si ça vous amuse !
Âge : 14 ans
Région : NORMANDIIIIIIIE !!
Activités : Boxe, lecture, Rpage, dodo, mangeage...valakoi
Fréquence de RP : Pendant les vacances tous les jours, après pendant les cours peut être moins
Comment avez-vous connu le forum ? : PRD !!


Dernière édition par Shawn Drake le Sam 26 Aoû - 9:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Drake
Commandant des Anges
Commandant des Anges
avatar

Réputation : 98
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Zadock Lance | Commandante Hybride [Pris]   Sam 26 Aoû - 8:56




Mes pouvoirs, mes armes, mes objets.


Alors, une épée longue, attachée à la ceinture, un poignard, dans sa botte droite, qu'elle sait lancer si besoin, sans oublier d'aller le rechercher, c'est un héritage de sa mère.
Deux dés d'un casino de Las Vegas, l'un vert, l'autre rouge, une gourde, une pince à cheveux en plus de celle qui est dans ses cheveux, un remède qu'elle prépare seule, un cure-pied pour son cheval, et plein de petites choses inutiles, dont Destan.

Aucun pouvoir. Rien, et heureusement, son œil et ses ailes la gonflent déjà, alors avec un pouvoir en plus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zadock Lance | Commandante Hybride [Pris]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Qui est pris? [version prépa]
» Oiseaux pris en photo
» Le mépris des médias nationaux à l'égard des évêques catholiques
» Que veut dire exactement: "mépris de l'autorité écclésiastique"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucery  :: Tout pour RP :: Postes vacants :: Humains-
Sauter vers: